Les 7 choses à faire avant un achat immobilier !

top 7 des choses à faire avant d'acheter

 

Les 7 choses à faire avant un achat immobilier !

Acheter un bien immobilier est un projet important, qui nécessite de se poser les bonnes questions. Le primo-accédant aura d’autant plus de précautions à prendre dans la mesure où il réalise son premier achat. Pour bien réussir votre achat immobilier, découvrez nos meilleurs conseils et recommandations : investissement gagnant à la clé !

1.   Evaluez votre capacité d’emprunt

Avant d’investir dans l’immobilier, il est primordial de connaître sa capacité d’emprunt. Votre budget est en effet l’élément central pour orienter – et restreindre ! – vos recherches. De nombreux outils en ligne permettent de faire des simulations de prêt. Cela vous donnera une première idée. Mais lorsque vous êtes réellement décidé à acheter, il est préférable de se rapprocher d’un conseiller bancaire : seul cet interlocuteur est en mesure de vous donner une réponse valable quant à vos possibilités de crédit bancaire.

A savoir : lors de vos recherches, n’hésitez pas à consulter les annonces immobilières légèrement supérieures à votre capacité d’achat. La plupart des biens sont négociables !

 

2.   Etudiez le marché et listez vos souhaits

L’étude du marché immobilier est un bon indicateur du prix moyen au mètre carré. Cette information vous permettra au moment de l’offre d’achat de négocier avec le vendeur si le prix affiché pour son bien immobilier est supérieur aux prix du marché.

Après un rapide tour d’horizon des appartements et maisons à vendre, vous réaliserez en outre ce que vous pouvez ou non vous offrir : la surface à laquelle vous pouvez prétendre, l’état du bien, sa situation, ses équipements… C’est le moment de lister vos souhaits, et surtout de les hiérarchiser. Vous ne trouverez peut-être pas le logement parfait dans votre budget, il vous faudra alors faire des compromis.

 

3.   Projetez-vous à terme

Investir dans la pierre est en général un projet sur le long terme. Dans la mesure où vous payez des frais de notaire au moment de l’acquisition, l’opération est peu rentable si vous revendez votre bien immobilier en suivant, sauf à réaliser une importante plus-value !

Veillez donc à vous projeter dans l’avenir, pour choisir un logement qui pourra vous convenir dans les années qui arrivent. Posez-vous notamment les questions suivantes :

  • Ma famille va-t-elle s’agrandir ? Si tel est le cas, la surface – et le nombre de chambres ! – du logement doivent être suffisants.
  • Vais-je avoir des enfants ? Si oui, il est judicieux d’avoir des crèches et des écoles à proximité… De même, une maison avec jardin sera beaucoup plus attractive dans ce contexte !
  • Vais-je vieillir dans cette maison ou cet appartement ? Dans l’affirmative, le logement doit être équipé d’installations adaptées, telles qu’un ascenseur dans l’immeuble. Les surfaces de plain-pied sont alors également à privilégier.

En tout état de cause, pensez à la revente dès l’achat de votre bien immobilier.

 

4.   Des travaux en prévision ? Consultez les règles locales d’urbanisme.

Si vous achetez un logement ancien, peut-être aurez-vous envie ou besoin de réaliser des travaux de réfection et d’amélioration. Sachez que la plupart des aménagements et des rénovations sont soumis à des règles strictes : la mairie exige, selon l’envergure du projet de travaux, une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire. Et si vous ne respectez pas les règles d’urbanisme applicables, soyez sûr que vous aurez des bâtons dans les roues… Si vos travaux sont une condition sine qua non de votre achat immobilier, pensez donc à consulter le PLU, et pourquoi pas, à faire insérer une clause suspensive d’obtention de permis de construire ou de purge de recours des tiers dans le compromis de vente.

 

5.   Découvrez l’environnement du logement

Des travaux sont-ils prévus alentours ? Le quartier est-il calme et sécurisant ? Les voisins sont-ils paisibles ? Les transports en commun desservent-ils correctement la maison ou l’immeuble ? Autant de questions à vous poser avant d’acheter ! Pour bien connaître le quartier, n’hésitez pas à vous y promener et à visiter à plusieurs moments de la journée !

 

6.   Attention aux frais cachés !

Au-delà du prix d’achat de votre bien immobilier – frais d’agence inclus – pensez aux autres frais inévitablement liés à votre acquisition. Prenez notamment en compte le coût des frais de notaire.

Dans un second temps, calculez ce que va vous coûter votre logement : montant de la taxe foncière, charges de copropriété, électricité… autant d’éléments à demander au vendeur avant même de faire une offre d’achat ! Vérifiez ensuite la maison ou l’appartement en détails : état de la toiture, diagnostics et performances énergétiques, état des équipements vendus avec le logement… Enfin, pensez à demander quels travaux de copropriété ont été ou non votés, afin de savoir qui de vous ou du vendeur devra les payer.

 

7.   Sécurisez votre achat immobilier

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, n’hésitez pas à vérifier auprès de la mairie que le bien immobilier n’est pas grevé de vices administratifs. Le vendeur doit en effet avoir correctement déclaré ses travaux – véranda ou piscine notamment. A défaut de conformité, c’est parfois l’acheteur qui en pâtit… Demandez également au notaire de vous informer des éventuelles servitudes de passage.