Financer son achat

Avec European Homes, bénéficiez de toutes les solutions de financement pour réussir votre achat immobilier.

En France, plusieurs solutions existent pour faciliter l’accession à la propriété. Découvrez celle qui saura s’adapter à votre situation.
Vous voulez acheter une résidence principale. Voici quelques exemples de questions que vous vous posez peut-être.

Nos conseillers sont à votre écoute pour répondre à ces questions, rendez-vous en bas de cette page et contactez nos équipe via le formulaire.

 

Quels sont les prêts aidés ?

Comme beaucoup de Français, vous aurez peut-être recours à un emprunt. En France, il existe des prêts aidés par l’Etat pour soutenir l’accession à la propriété.

  • Le PTZ 

    En 2015, le Prêt à taux zéro (PTZ) est reconduit. Il est dédié à des primo-accédants, c’est-à-dire des candidats à la propriété qui n’ont pas été propriétaires durant les deux dernières années précédant la demande de prêt. Soumis à conditions, ce prêt est accordé si vos ressources ne dépassent pas certains plafonds définis par la règlementation.

Le montant du prêt et sa durée sont fonction de la localisation du logement (Zone A, B1, B2, C), de sa performance énergétique BBC 2005 ou RT 2012, des caractéristiques des bénéficiaires (nombre de personnes, revenus…). La durée du prêt PTZ+ est comprise entre 12 et 25 ans et est déterminée en fonction du revenu fiscal de référence.

Le + à savoir : pour pouvoir bénéficier du PTZ+, vous devez souscrire d’autres prêts finançant votre acquisition. Le PTZ+ doit ainsi compléter un autre prêt.

 

  • Le Prêt à l’accession sociale 

    Le PAS a pour objectif de favoriser l’accession à la propriété des ménages aux revenus modestes. Il est accordé par une banque ayant passé une convention avec l’Etat. Il est remboursable avec intérêts et peut financer l’intégralité du coût du projet immobilier. Il est accordé sous conditions de ressources, suivant la localisation de votre acquisition et selon le nombre de personnes dans le ménage.

Les avantages : les frais de dossiers et frais d‘hypothèque sont réduits et il permet l’éligibilité à l’Allocation personnalisée au logement (APL)

 

  • Le prêt conventionné 

    Accordé par une banque ayant passé une convention avec l’Etat, il est destiné à financer l’achat d’une résidence principale et est accessible à tous les ménages, sans conditions de ressources. Il est soumis aux mêmes règles que le PAS (localisation, nombre de personnes dans le ménage, revenu fiscal de référence).

Les avantages : le PC peut financer l’intégralité de votre acquisition, sa durée est de 5 à 30 ans et peut s’adapter aux changements de situation de l’emprunteur. Il peut donner droit à  l’Allocation Personnalisée au Logement (APL) versée par la CAF.

 

  • Le prêt Action Logement (ex 1% patronal)

    On le connaît encore sous son ancien nom de 1% patronal. Le Prêt Action Logement s’adresse aux salariés ou retraités des entreprises du secteur privé (non agricole, de 10 salariés et plus). Le montant du Prêt Action Logement est fonction de la zone géographique du bien acheté et ne doit pas dépasser 30% du coût total de l’opération.

Les avantages : son taux, attractif, se situe au niveau du taux du livret A, à 1%, hors assurance et garanties. La durée du remboursement est fonction de l’organisme prêteur : si le prêt est accordé par un organisme collecteur, sa durée est comprise entre 1 et 20 ans ; si le prêt est accordé par l’employeur de l’acheteur, sa durée est de 5 ans minimum ; si l’emprunteur le souhaite, il peut rembourser son prêt par anticipation.

Les autres prêts

  • Le Prêt Epargne Logement et le Compte Epargne Logement

    Le dispositif de l’épargne logement comprend 2 produits différents : le Plan Epargne Logement (PEL) et le Compte Epargne Logement (CEL). Leur principe est d’ouvrir des droits, après un certain temps d’épargne, pour un prêt bancaire à taux préférentiel.

Le + à savoir : plus la durée de votre prêt est courte, plus vos échéances sont augmentent. Il est nécessaire de comparer l’attractivité du taux proposé par votre banquier avec celle du marché et de la concurrence.

Frais de notaires : à combien s’élèvent-ils ?

Les frais de notaire font partie des frais à prendre en compte pour évaluer votre budget d’acquisition.

L’avantage : ils s’élèvent pour un logement neuf à environ 2 à 3% du montant du bien acheté (versus 7% à 8% pour un bien ancien).

À quoi correspondent-ils ? Ils correspondent :

  • aux honoraires du notaire, une profession réglementée;
  • aux dépenses liées aux frais divers (géomètre, cadastre, …) ;
  • aux taxes prélevées au titre de l’Etat.

 

Nous pouvons vous aider :

Bénéficiez des meilleurs taux de crédit avec notre société de courtage.

European Homes peut optimiser votre plan de financement avec son service intégré de courtage*. Avec nous, vous bénéficiez de notre proximité avec nos partenaires bancaires en régions pour dénicher le meilleur taux qui saura s’adapter à votre budget.

*Prestation sous contrôle de la Banque de France (référence ORIAS n° 13007653)

 

Demandez à bénéficier de notre service de courtage de crédit. C’est gratuit !

M. Mme/Mlle

Nous pouvons être amenés à utiliser ces informations pour vous adresser nos nouveaux programmes immobiliers et nos offres du moment, si vous ne le souhaitez pas, cochez la case ci-contre  

Tous les champs sont obligatoires